L'algue filamenteuse : prévention


Organiser la concurrence

Pour lutter contre l'algue,il faut la mettre en concurrence avec les plantes du bassin de manière à réaliser une consommation de minéraux répartie sur une grande partie de l'année. On doit combiner subtilement les plantes dans toutes les zones (marécages, zones 1 et 2, plantes flottantes). Elles formeront une masse qui privera les algues de nourriture et maitrisera leur développement.

 

Les bactéries

Il faut aider le bassin par une colonisation des bactéries favorables au milieu.Un ensemencement initial puis des apports réguliers soutiennent et entretiennent l'activité de décomposition et imposent une concurrence régulant ainsi la multiplication des organismes indésirables. Le bactogen est une formule très concentrée de bactéries. Une fois ajoutées à l'étang elles se réveillent et se multiplient rapidement garantissant une éfficacité optimale.
Les bactéries nitrifiantes doivent etre fixées sur un support. Dotez votre bassin d'éléments de fixation dans toutes ses zones (au fond,dans les cuvelles de plantation,la lagune,le filtre).Utilisez la pouzzolane, les galets,l'argile cuit...

 

Oxygène

Les processus de minéralisation des matières organiques sont de très grands consommateurs d'O2,si on ajoute la biocénose( les etres vivants du biotope) on constate que les besoins en oxygène d'un bassin sont importants et qu'il convient de l'approvisionner avec ce précieux élément.

 

Filtration

Filtrer c'est mettre hors circuit une partie de la masse organique. La filtration est déterminée par le calibrage des tamis et la spécificité des masses filtrantes.Choisir le filtre en fonction du volume à traiter, de la pompe et de la population piscicole.

 

Equilibre

La meilleur façon de lutter contre l'algue c'est d'équilibrer le bassin :

  • Une zone d'eau profonde 80 à 100cm, une population piscicole controlée soit 25 à 50cm de koi et 50 à 80cm d'autres espèces.
  • Nourrir avec des aliments de qualité, utiliser les plantes dans toutes les zones (plantes flottantes 50 à 60% de la surface du bassin, plantes oxygénantes, plantes de lagune).
  • Oxygéner le bassin (cascade, jeux d'eau, pompe).
  • Ajouter régulièrement des bactéries au milieu.

 



Notre Victoria
Notre Victoria


© Univers Bassin